Quand les marathons battent tous les records

Publié le 

Quand les marathons battent tous les records

De Paris à New-York en passant par Hong-Kong, les coureurs pulvérisent tous les compteurs. Tour d'horizon en vidéo des chiffres les plus surprenants de cette épreuve légendaire.

En avril 2018, la reine Elizabeth II donnait le coup d'envoi du marathon de Londres sur les pelouses remarquables du château de Windsor. Cent-dix ans plus tôt, c'est au même endroit que la distance officielle de la célèbre course a été fixée à 42,195 kilomètres. Lors des Jeux Olympiques de 1908, le roi Édouard VII exigea en effet que le parcours s'achève au White City Stadium devant sa loge officielle. À l'autre bout de la course, la famille royale désirait assister au départ devant le château de Windsor. Résultat : il fallut allonger légèrement les 40 kilomètres initialement fixés d'après la légende antique.

Depuis cette date, l'épreuve mythique passionne le monde entier. Du Cap où l'« ultra-marathon » Two Oceans atteint les 56 kilomètres jusqu'à New York accueillant le plus grand nombre de participants pour un circuit entre les gratte-ciel, les runners du globe ne manquent pas une occasion de parcourir les plus beaux paysages.