Maupiti la sauvage

evasion
Maupiti la sauvage

Comparée à Bora-Bora en version miniature, l'île a su rester plus authentique car moins accessible, d'où un tourisme contenu, promettant un séjour calme aux globe-trotteurs quittant les sentiers battus.

La flânerie et la rêverie envahissent le voyageur emmené par son odyssée polynésienne sur les rivages tranquilles de Maupiti. Vous en faites le tour à vélo ou à pirogue, grimpez avec un guide au sommet du mont Teurafaatiu, à plus de 370 mètres d'altitude, pour embrasser le panorama d'une splendeur éblouissante.

Autre site qu'il vous faut explorer absolument, la vallée de Vaitia, où un imposant rocher aplati serait le vestige de la pirogue de Hiro, grand héros et demi-dieu, qui coupa en deux Huahine, l'une des autres composantes des îles Sous-le-Vent, dans l'archipel de la Société.

Par ailleurs, le somptueux lagon de Maupiti vous offre des échappées belles vers des fonds sous-marins exceptionnels.